Quelle commémoration de la rafle du Vél’ d’Hiv’ de juillet 1942 ?

Que s'est-il passé les 16 et 17 juillet 1942 ?

L’année 1942 marque un tournant dans l’histoire de la Shoah en France. L’Allemagne nazie décide d’étendre la mise en œuvre de la « Solution finale » à l’Europe de l’Ouest. En France, début juin, tous les Juifs de plus de six ans doivent porter l’étoile jaune en zone occupée. Le gouvernement de Vichy accepte de livrer à l’occupant des milliers de Juifs. Des arrestations d’une ampleur inédite se préparent. Les 16 et 17 juillet 1942, 12 884 hommes et femmes juifs installés en région parisienne, dont environ 4 000 enfants, sont arrêtés par la police parisienne, massivement mobilisée.

Une partie est envoyée au camp de Drancy, la plupart, notamment les familles avec enfants, est enfermée plusieurs jours, dans des conditions toilettes déplorables, au sein du Vélodrome d’hiver (le Vél’ d’Hiv’) dans le 15e arrondissement de Paris. Après un bref transfert vers des camps de transit dans le Loiret (Beaune-la-Rolande et Pithiviers), comme tous finissent déportés à Auschwitz et exterminés par les nazis.

Parole d'expert

Il y a 80 ans, la rafle du Vél' d'Hiv'

consulter

Derniers articles

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici