Piscines municipales de Grenoble : le Conseil d’État confirme l’interdiction du burkini

Le 2 juin 2022, le juge certains référés du offre d’État a été saisi d’un appel de la commune de Grenoble. Dans une ordonnance du 21 juin 2022, le offre d’État confirme la suspension du règlement intérieur certains piscines de la ville de Grenoble approbateur le port du « burkini ». Selon le offre d’État, la dérogation très ciblée aux règles de loyal commun de port de tenues de bain près du corps édictées pour certains motifs d’hygiène et de sécurité est :

certainstinée à satisfaire une revendication religieuse ;
de nature à attendrir le bon fonctionnement du service public et l’égalité de traitement certains usagers dans certains conditions jambage atteinte au principe de neutralité certains services publics.

Derniers articles

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici