Au moins 6 morts et une soixantaine de blessés dans deux explosions à proximité de l’aéroport de Kaboul – NOUVELLES RECENTES

Deux explosions ont retenti, ce jeudi, à proximité de l’aéroport de Kaboul, en
Afghanistan, a annoncé le
Pentagone. Selon un premier bilan, au moins 6 personnes sont mortes et une soixantaine d’autres ont été blessées, a indiqué sur Twitter
l’hôpital de l’ONG italienne, Emergency à Kaboul, qui a reçu une partie des victimes.

Des Américains sont parmi les victimes de cet attentat « complexe », comme l’a décrit John Kirby, le porte-parole du Pentagone. Au moins un kamikaze, portant une ceinture explosive, aurait causé l’attentat,
rapporte le New York Times. « C’était une énorme explosion au milieu de la foule qui attendait devant une des portes de l’aéroport », a raconté un témoin de la scène, Milad.

Selon une source militaire, une première explosion s’est produite à proximité d’Abbey Gate, l’un des trois points d’accès à l’aéroport où se pressent depuis douze jours des milliers d’Afghans soucieux de quitter le pays désormais aux mains des talibans. Une deuxième explosion a eu lieu « dans ou près du Baron Hotel », à proximité d’Abbey Gate, toujours selon le Pentagone.

La France essaie encore d’évacuer « plusieurs centaines » de personnes d’Afghanistan

Lors d’un déplacement à Dublin, Emmanuel Macron a expliqué que les opérations d’évacuation se poursuivront, malgré une situation « dégradée » et « extrêmement tendue » : « Nous continuerons de faire [ces évacuations] autant que la situation nous le permettra sur le site de l’aéroport. » Il a aussi mentionné « plusieurs explosions ».

La France essaie encore d’évacuer « plusieurs centaines » de personnes d’Afghanistan, a aussi ajouté le président, précisant que Paris faisait « le maximum » pour y arriver mais sans garantie en raison de la situation sécuritaire à l’aéroport de Kaboul.

« Au moment où nous nous parlons, nous avons 20 bus avec des ressortissants binationaux et (des) Afghans que nous souhaitons pouvoir rapatrier (…). Cela représente plusieurs centaines de personnes en danger encore », a-t-il dit. L’Otan et l’Union européenne ont, de leur côté, appelé à poursuivre les évacuations depuis Kaboul, malgré l’”attentat terroriste”.

L’ambassadeur de France en Afghanistan, David Martinon, « opérera depuis Paris » d’ici quelques jours pour des questions de sécurité, a aussi indiqué Emmanuel Macron. Sur Twitter, l’ambassadeur a précisé « qu’aucun soldat, policier ou diplomate français n’avait été engagé aujourd’hui à Abbey Gate ».

Des menaces évoquées dès mardi

Des responsables américains et alliés avaient fait état ces derniers jours de menaces crédibles d’attentats-suicides autour de l’aéroport de Kaboul où un gigantesque pont aérien est organisé depuis le 14 août. Le président Joe Biden avait évoqué, mardi, la possibilité d’un attentat du groupe djihadiste État Islamique (EI), rival des talibans en Afghanistan ces dernières années.

Quelques minutes avant cette explosion, John Kirby avait démenti des informations selon lesquelles les évacuations d’Afghanistan pourraient se terminer plus tôt que prévu en raison de ces menaces. « Nous continuerons à évacuer autant de personnes que possible jusqu’à la fin de la mission », avait-il tweeté. « Les opérations d’évacuation de Kaboul ne vont pas prendre fin dans 36 heures », assurait-il.

…/… Plus d’informations à venir sur 20 Minutes

Derniers articles

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici