itinéraire dans le Ier arrondissement, de la Samaritaine à la Poste du Louvre

Le grand chantier de restauration des bâtiments Art Nouveau et Art Déco terminé (« Connaissance des Arts » n°791, pp. 78-83), voici le tour de l’inauguration des espaces contemporains. Après quinze ans de fermeture et les efforts de plus de mille personnes pour mener à bien ce chantier, les deux édifices réalisés par Frantz Jourdain et Henri Sauvage ont retrouvé tout leur lustre. Ils ont été complétés par une aile de verre due à l’agence d’architecture japonaise Sanaa, qui avait déjà signé le Louvre-Lens, entre autres. Son incroyable façade ondulée, constituée de plus de trois cents panneaux de verre courbés, reflète l’architecture XIXe de la rue de Rivoli. La Samaritaine Paris Pont-Neuf abrite désormais six cents marques, un espace beauté, dix lieux de restauration, une crèche et des logements sociaux. Sans parler de l’hôtel Samaritaine Cheval-Blanc, installé dans le bâtiment Art Déco donnant sur la Seine et conçu par l’architecte Édouard François. Il est classé cinq étoiles, compte soixante-douze chambres et un restaurant mené par Arnaud Donckele, élu « meilleur chef du monde » en 2019. La petite place, à côté du métro Pont-Neuf, a été entièrement réaménagée.

Lire notre hors-série La Samaritaine (68 pp.,12 €).
Les trois cents panneaux de verre courbés de la Samaritaine reflètent l’architecture du XIXe de la Rue de Rivoli. ©Photo Bernard Saint-Genès

Derniers articles

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici