Une enquête ouverte sur l’enrôlement de plus de 18.000 mineurs par les Farc – NOUVELLES RECENTES

Le tribunal chargé de juger les crimes du conflit en Colombie a annoncé mardi qu’il allait enquêter sur l’enrôlement par les
Farc, la guérilla dissoute après la signature d’un accord de paix en 2016, de 18.667 mineurs durant son soulèvement armé. Celui-ci a duré cinq décennies.

La juridiction spéciale pour la paix (JEP) a précisé qu’au moins 5.691 de ces mineurs étaient âgés de moins de 14 ans, ce qui viole le Droit international humanitaire. « Les Farc ont systématiquement recruté et utilisé des enfants de cette tranche d’âge pour mener à bien le conflit armé, contrairement à leurs propres engagements », a déclaré la JEP dans un communiqué.

Vingt-six anciens combattants entendus

Vingt-six anciens combattants de la guérilla marxiste seront entendus par la JEP pour donner leur « version ». Les juges décideront ensuite de les inculper pour disparition forcée, meurtre et violence sexuelle.

Les anciens acteurs du conflit armé, qui comparaissent devant cette justice de paix, doivent dire la vérité sur leurs crimes et dédommager les victimes, en échange de peines alternatives à la prison. Sinon, ils peuvent encourir jusqu’à vingt ans d’emprisonnement devant la justice traditionnelle.

Derniers articles

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici