À Saint-Paul de Vence, la jeune scène artistique contemporaine s’empare du village

Pour la deuxième édition de la Biennale internationale de Saint-Paul de Vence, les sculptures présentées ont été sélectionnées par plusieurs acteurs du monde de l’art : Olivier Kaeppelin (président de l’association B.I.S), Laurent Bergoin (collectionneur), Hubert Bonnet (Fondation CAB – Bruxelles et Saint-Paul de Vence), Anne Dopffer (directrice des musées nationaux du XXe siècles des Alpes-Maritimes), Florence Forterre (directrice du Narcissio, espace d’art contemporain à Nice), Claudine Grammont (directrice du Musée Matisse à Nice), Julie Guttierez (conservatrice au musée Fernand Léger à Biot), Catherine Houzé (adjointe déléguée à la Culture Saint-Paul de Vence), Jacqueline Morabito (collectionneuse et architecte Saint-Paul de Vence). Le parcours de l’événement permet à la fois de (re)visiter le village provençal et de découvrir la jeune scène contemporaine. Ainsi, parmi les artistes exposés, certains sortent d’écoles d’art ou ont été récemment plébiscités, à l’instar de Linda Sanchez, lauréate du Prix Révélations Emerige 2017 et du Prix Découverte des Amis du Palais de Tokyo 2018, qui présente à Saint-Paul de Vence L’Autre, neuf colonnes cassées après avoir été poussées au sol, ou « la programmation d’un désordre », selon Catherine Issert.

Linda Sanchez, L’Autre, 2017, ciment, plâtre, pigments, dimensions variables, présenté à la Biennale internationale de Saint-Paul de Vence ©François Fernandez / Linda Sanchez

Derniers articles

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici