la moitié de la population de l’UE complètement vaccinée – Libération – NOUVELLES RECENTES

Le cap des 50% est enfin dépassé en Europe, même si le rythme des campagnes de vaccination commence à ralentir.

La course vaccinale se poursuit, à l’heure où le très contagieux variant delta se répand sur le Vieux Continent. La moitié de la population de l’Union européenne est désormais complètement vaccinée contre le Covid-19, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles ce mardi.

Au total, 223,8 millions de personnes ont reçu deux injections ou une seule après avoir guéri du Covid ou grâce à un vaccin à dose unique. Sur les 27 Etats membres, 13 ont passé la barre des 50% de complètement vaccinés, à l’instar des quatre pays les plus peuplés du bloc : l’Espagne (58%), l’Italie (54%), la France (53%) et l’Allemagne (52%).

La barre des 50% est certes symbolique, mais cela n’est pas encore suffisant pour atteindre l’immunité collective. Compte tenu de la présence de variants, il faudrait que 80% de la population soit immunisée (soit par infection naturelle, soit par vaccination) pour y parvenir à, explique l’Institut Pasteur sur son site. Sans compter que certains pays tels que la Suède et l’Allemagne sont favorables à une troisième dose en guise de rappel.

Devant les Etats-Unis

Les pays les plus vaccinés de l’UE sont Malte (74%), la Belgique (59%) et l’Espagne (58%). Les moins vaccinés sont, de loin, la Bulgarie (14%) et la Roumanie (25%). 59,5% de la population de l’UE a reçu au moins une dose de vaccin, soit 265,9 millions de personnes.

L’Union européenne, qui continue de vacciner à un rythme soutenu, dépasse désormais les Etats-Unis : au 1er août, les Américains avaient complètement vacciné 49,7% de leur population (contre 49,8% pour l’UE) et comptaient 57,8% de primo-vaccinés (contre 59,3% pour l’UE). Les Etats-Unis ont enfin atteint le taux de 70% d’adultes ayant reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid, près d’un mois après la date fixée par le président Biden. Chaque jour de la semaine écoulée, l’UE a administré des doses à 0,6% de sa population, un rythme qui diminue mais qui reste trois fois plus élevé qu’aux Etats-Unis (0,2%).

A ce jour, quatre vaccins sont approuvés dans l’Union européenne, ceux développés par Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca-Oxford et Johnson & Johnson. Outre ces vaccins, la Hongrie et la Slovaquie utilisent également des vaccins non approuvés par l’Agence européenne du médicament (EMA), développés en Russie ou en Chine.

Derniers articles

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici