Au château de Versailles, une exposition inédite met en lumière les plus beaux dessins de la collection

Cette œuvre, le clou de l’exposition, est un dessin préparatoire pour le plafond peint du salon d’Hercule, réalisé par Lemoyne. Pour les personnages principaux, il dessine les têtes au pastel ; ici, une figure allégorique de « l’amour de la vertu ». Cet ouvrage témoigne du très grand talent de pastelliste de Lemoyne, que l’on connaît plutôt pour sa peinture. On peut observer des hachures rapidement posées pour donner du volume, des rehauts de blanc dans l’œil, un trait noir audacieux qui projette le visage au-dessus de la page.

Étude de tête pour l’Amour de la Vertu, François Lemoyne, vers 1733, pastel, trois crayons et estompe sur papier anciennement bleu, H. 25 x L. 20 cm. © Photo château de Versailles, D. Saulnier / François Lemoyne

Derniers articles

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici