Manrique, le soleil de Lanzarote

Au début des années 1970, Manrique propose au conseil insulaire de Lanzarote de réhabiliter cette forteresse du XVIIIe siècle, longtemps laissée à l’abandon. L’architecte, peintre et sculpteur entreprend de grands travaux et métamorphose les espaces du château de San José pour y installer un Musée international d’art contemporain (Miac), qui sera ouvert en 1976. Pureté des volumes, élégance des lignes, blancheur immaculée des murs…, Manrique imprime son style, jusqu’à la salle de restaurant qui offre une vue imprenable sur le port d’Arrecife, la capitale de l’île. Agrémenté d’un jardin planté de palmiers, le musée abrite une belle collection d’œuvres de Pablo Picasso, Joan Miró, Antoni Tàpies, Julio Le Parc, Pedro González, Óscar Domínguez…

Musée international d’art contemporain, château de San José, Carretera de Naos, Arrecife, 34 928 812 321. © Simon Haggett/Alamy/Hemis.

Derniers articles

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici