Les 10 dernières fois de… Maurice Barthélemy

Je pense que peu nombreuses sont les personnes qui ne connaissent pas Maurice Barthélemy ! La génération Canal Plus, les Robins des Bois, RRRrrrr!!! le film et j’en passe…

C’est à l’occasion de la sortie de son livre  » Fort comme un hypersensible » que j’ai eu l’immense chance de le rencontrer chez sa maison d’édition, Michel LAFON ! Comme pour toutes les précédentes interviews, il s’est prêté au jeu des 10 dernières fois !…

Une interview autour d’un sujet qui me concerne tout autant qu’il me fascine, un échange sincère, drôle : une très belle rencontre !

_______ LE DERNIER TEXTO 
C’était cette nuit à 4h du matin ! Pour dire à quelqu’un : “J’ai oublié de te rappeler hier désolé ! Je le fais aujourd’hui promis.” C’était important de le faire à 4h du matin, quand j’y ai pensé, sinon après j’allais oublier… Parce que le problème de l’hypersensibilité, c’est qu’on a trop d’informations dans la tête, alors on oublie énormément de choses. Donc il faut faire les choses tout de suite quand elles se présentent.

_______ LE DERNIER EMERVEILLEMENT
C’était en venant ici. Je suis passé par un coin que je ne connaissais pas du tout du 16e arrondissement de Paris, qui s’appelle le jardin du ranelagh. Pourtant il pleuvait, il y avait de la bruine… Mais je trouvais que le coin était sympa, c’était calme et joli.

_______ LA DERNIÈRE MUSIQUE
C’est le dernier album de Jane Birkin que j’ai écouté à l’émission de France Inter que je viens de quitter.

_______ LA DERNIERE FOLIE
Alors… je suis tellement fou que finalement ma vie quotidienne n’est pas si folle. J’ai trouvé, c’est vraiment soft, mais c’est ça. Ma fille vit aux Etats-Unis et donc on discute beaucoup par facetime. Avant-hier on s’est appelé et je lui ai dit : “tiens si tu veux je vais te faire visiter Paris.” J’ai mis mon téléphone sur mon scooter : caméra face rue et je lui ai fait visiter Paris en facetime.

_______ LE DERNIER JURON
Quand j’ai appris la mort de Jean-Pierre Bacri, j’ai dit “putain merde”. J’étais sur le cul, je ne savais pas qu’il était malade… C’était quelqu’un que je croisais régulièrement et ça m’a fait tellement de la peine d’apprendre cette nouvelle.

_______ LE DERNIER TSUNAMI D’ÉMOTIONS
Alors ça, ça va te faire rire… Ce n’est peut-être pas un Tsunami, on va plutôt parler de petite tempête. Je regardais la télé la semaine dernière et je suis tombé sur l’émission La Lettre. C’est une émission tire larme, mais ça marche totalement sur moi, j’y vais tête baissée ! Tout le monde pleurait sur le plateau et moi aussi. Ce sont mes dernières larmes et comme j’étais tout seul j’ai totalement laissé couler. Je suis plutôt quelqu’un qui retient ses émotions et quand je suis tout seul, je laisse partir. De plus en plus, j’essaie de laisser passer mes émotions, mais on est dans un monde où on nous complexe presque d’en avoir, surtout nous les hommes. On a tendance à mettre les mecs dans un aura de solidité et on est conditionné. J’ai appris avec le temps à laisser monter les émotions, les laisser s’exprimer et lâcher prise.

_______ LA DERNIÈRE SÉRIE OU LE DERNIER FILM
La dernière série c’est la 4e saison de Fargo que je trouve fantastique ! Initiée par deux grands sensibles que sont les frères Cohen… La Direction Artistique est fabuleuse, les histoires sont complètement dingues et différentes d’une saison à l’autre.

_______ LE DERNIER ACHAT INUTILE
Ah ça va être très facile ! J’ai acheté un clavier bluetooth et évidemment je n’ai pas remarqué que le clavier était en Qwerty et non en Azerty. Je m’en suis rendu compte en tapant ma première lettre et je me suis dit : ah ça c’était un bon achat inutile !

_______ LE DERNIER LIVRE
Zaï Zaï Zaï de Fab Caro qu’on m’a offert à Noël et je joue dedans aussi ! Il y a une adaptation au cinéma avec mon ami Jean-Paul Rouve qui joue le personnage de Zaï Zaï Zaï et il m’a demandé de venir participer à une journée de tournage.

_______ LE DERNIER MOMENT DE PLÉNITUDE
C’est une bonne question… C’était il y a un mois devant le coucher de soleil sur la plage en Espagne où j’ai une maison. Quand c’est comme ça j’ai un thermos ou je mets l’équivalent d’une coupe de champagne et j’y vais seul. C’est important d’être seul quand on est hypersensible, ça permet de se recentrer et de se vider la tête. Des moments où on est juste avec nous-mêmes et on peut se laisser aller à ses pensées sans interférence avec les autres.

Derniers articles

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici