Les attentats portent de nouveaux coups à l’Égypte

L’État islamique a revendiqué l’attentat du Caire dans un communiqué publié sur le service de messagerie Telegram.

Le ministre du Tourisme, Hisham Zaazou, a déclaré que le gouvernement annoncerait des mesures de sécurité supplémentaires pour protéger les touristes après l’attaque de vendredi, qui a blessé deux Autrichiens et un Suédois dans la station balnéaire d’Hurghada.

Le tourisme est essentiel à l’économie égyptienne en tant que source de devises fortes, mais a été ravagé par des années de troubles politiques depuis la révolution qui a renversé le président vétéran Hosni Moubarak en 2011.

« Le bien-être des touristes qui visitent l’Egypte est de la plus haute importance pour nous et continuera de l’être. Rien ne sera laissé au hasard pour assurer leur sécurité », a déclaré Zaazou.

« Au cours des prochains jours, nous annoncerons des mesures de sécurité encore plus importantes pour protéger tous les touristes visitant l’Égypte. »

L’Égypte combat une vague de militantisme islamiste contre les forces de sécurité, qui a commencé dans les régions reculées du Sinaï mais s’étend de plus en plus à la capitale et aux plages de la mer Rouge qui étaient auparavant considérées comme sûres.

Deux assaillants armés ont été impliqués dans l’attaque à l’hôtel Bella Vista en bord de mer à Hurghada. Les forces de sécurité ont tiré et tué au moins un des assaillants, ont indiqué des responsables.

Le ministère de l’Intérieur a déclaré que l’un des assaillants était un étudiant de la banlieue de Gizeh au Caire.

Des sources de sécurité ont déclaré que les assaillants étaient arrivés par la mer et portaient également une arme à feu et une ceinture suicide. Les responsables ont déclaré que les agents avaient renforcé les contrôles dans toute la zone et fermé les routes.

Aucun groupe n’a immédiatement revendiqué l’attentat.

L’État islamique a revendiqué la destruction d’un avion de ligne russe en octobre, tuant les 224 personnes à bord, la plupart des touristes rentrant chez eux depuis la station balnéaire de Charm al-Cheikh sur la mer Rouge, de l’autre côté de l’eau depuis Hurghada.

Le groupe a déclaré vendredi qu’il avait mené une attaque contre des touristes israéliens au Caire un jour plus tôt, en réponse à un appel de son chef, Abou Bakr al-Baghdadi, à cibler les Juifs « partout ».

Derniers articles

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici